En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
bannerfans_4.png

Recherche fondamentale et diagnostique

En savoir plus...

AG 2018 :Pierre-Oliver Fernagut nous présente un état des lieux sur laa recherche fondamentale et clinique :
Retrouvez la sur la page réservée à nos adhérents sur  cette page

■ 27 mai 2020 : Dans Nature du 27 mai, les scientifiques publient les résultats de la toute première microscopie cryoélectronique des fibrilles d’α-synucléines. Cette technique qui préserve la morphologie des échantillons observés a permis de faire apparaître des différences dans les structures tridimensionnelles de la protéine selon la zone du cerveau concernée, la durée de la maladie ou bien encore avec des fibrilles fabriquées en laboratoire à partir d’α-synucléine recombinante.
Lire l’alerte

 

■  10 janvier 2019 : Le Pr Ronald Melki, responsable de l'équipe "Repliement et agrégation des protéines dans les maladies neurodégénératives" à l'Institut des neurosciences Paris-Saclay, a publié les résultats d’un travail prometteur pour la connaissance de la protéine alpha-synucléine en cause dans la maladie de Parkinson et l’AMS. Son équipe a créé, à partir de cellules souches, des réseaux de neurones humains pour modéliser les alpha-synucléinopathies.
Lire l’article

 

■ septembre 2018  «Des failles dans le diagnostic de l'atrophie multi-systématisée ». Sur le blog de l’International Parkinson and Movement Disorder Society, des chercheurs pointent les limites des critères retenus pour les diagnostics d’AMS “possible” ou “probable”, dans la déclaration de consensus établie en 2008. Ils plaident pour une révision de ces critères qui devrait permettre des diagnostics plus précoces mais aussi plus fiables.
Lire l’article


Glossaire

Alpha-synucléine