En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Les critères d'une AMS probable

En savoir plus...

Vous recherchez une définition ? Accès direct au glossaire

Les critères d’une AMS probable 

(D’après l’article du Dr Nathalie Damon-Perrière, praticien hospitalier, Pôle Neurosciences cliniqiues – CHU de Bordeaux, du Pr François Tison et du Pr Wassilios G Meissner.)

Selon les critères consensuels établis en 1998 et révisés en 2008, une AMS est dite « probable » quand les examens cliniques incluent rigoureusement :

1 - une dysautonomie précisément définie : incontinence urinaire (associée à une dysfonction érectile chez l’homme), ou une hypotension orthostatique survenant dans les 3 minutes après le lever définie par une chute de la pression artérielle d’au moins 30 mmHg pour la systolique et/ou de 15 mmHg pour la diastolique entre la position couchée et la position debout
 ET
   2 - un syndrome parkinsonien
avec une réponse pauvre à la lévodopa
        OU
   2 - un syndrome cérébelleux.

1 – UNE DYSAUTONOMIE PRECISEMENT DEFINIE comportant  :
- une incontinence urinaire (associée à un problème d’érection chez l’homme),
OU
- une hypotension orthostatique avec des critères précis : dans les 3 minutes entre la position couchée et la position debout, la pression artérielle chute d’au moins 30 mm de mercure pour la systolique (contraction du cœur, chiffre le plus élevé) ou de 15 mm de mercure pour la diastolique (détente du cœur, chiffre le moins élevé)

ET

2 – UN SYNDROME PARKINSONIEN avec :
- une réponse pauvre à la lévodopa,
- une bradykinésie avec rigidité, un tremblement, ou une instabilité posturale

OU

2 – UN SYNDROME CEREBELLEUX avec :
- une ataxie à la marche
ET
- une dysarthrie cérébelleuse,
- ou une incoordination des membres,
- ou une dysfonction oculomotrice cérébelleuse comme le nystagmus : secousses de l’œil dans certaines orientations du regard.


Visites

 155559 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Notre politique de protection des données
Site réalisé par l'Association AMS-ARAMISE ; rédaction : Catherine Mallevaës-Kergoat, mise en page : Jacques Vairon.
Remerciements à Reynald qui, après avoir assuré pendant plusieurs années la maintenance du 1ier site d’ARAMISE, nous a aidés à mettre en ligne sa version rénovée.