En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
bannerfans_4.png
 
 

Les aides médico-sociales

 Les aides médico-sociales

Au-delà des frais médicaux, une maladie comme l’AMS impose des dépenses qui visent à rendre le quotidien plus acceptable, pour les malades comme pour les aidants.

 Aides à domicile, aménagements du logement, organisation de temps de répit pour l’aidant(e)... toutes ces prestations peuvent être allégées financièrement par les aides médico-sociales.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), ou la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA) de votre département est le passage obligé pour faire valoir vos droits. C’est elle qui étudiera le dossier de demande de compensation (voir ci-contre, rubrique en savoir plus) que vous aurez rempli.ales auxquelles nous avons droit.

Nous aurions aimé faire différemment, faire mieux que bien d’autres sites, faire de cette page un véritable outil d’aide à l’accès aux droits....
Force est de constater que le chantier est démesuré par rapport à nos petits moyens associatifs.
C’est pourquoi, modestement, nous vous proposons dans cette page une série de liens qui vous orienteront dans les démarches et vers les documents de base pour faire valoir vos droits.
En espérant pouvoir un jour vous offrir mieux.

  

Pour les maladies rares, un formulaire complémentaire au dossier MDPH

 Les maladies rares sont rarement connues des MDPH.
Les élus et les fonctionnaires départementaux, les représentants associatifs et syndicaux qui siègent dans les commissions d’attribution des aides ignorent le plus souvent les symptômes de pathologies comme l’AMS, leur évolution, les conséquences qu’elles ont sur le quotidien des malades et des aidants.

C’est pourquoi les Filières de Santé Maladies Rares ont conçu un formulaire complémentaire à joindre au dossier MDPH qui permet de mieux décrire les réalités de la maladie. (voir ci-contre, rubrique en savoir plus)

 Remplir ce formulaire complémentaire n’est pas obligatoire et ce surcroît de tâche administrative peut rebuter. Toutefois, il est conseillé de le faire pour faciliter aux instructeurs une meilleure compréhension des besoins et pour prévenir ou préparer une éventuelle contestation des décisions de la MDPH.

 Ce formulaire « maladies rares » est actuellement expérimenté et testé : chacun d’entre vous peut donner son avis et participer, d’ici le 31 décembre 2021, à son évaluation via cette page : évaluation du « formulaire complémentaire maladies rares »
 


Informations et aides à la constitution des dossiers :

Filière de santé Maladies rares BrainTeam
-    Prestations-droits-aides :
-    Formulaires à destination des MDPH :
-    Formulaire complémentaire facultatif « maladie rare » pour les MDPH :

Maladies Rares Info Services
-    L’outil « parcours santé Vie » :

La plate-forme officielle « Mon parcours handicap »
-      La page « Droits, aides et démarches » de la plate-forme conçue par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) et le secrétariat d’Etat chargé des Personnes Handicapées :  

Orphanet
-    « Les Cahiers d’Orphanet – Série Politique de santé – Vivre avec une maladie rare en France / Aides et prestations pour les personnes atteintes de maladies rares et leurs proches (aidants familiaux/proches aidants) »
Le document le plus complet (80 pages) mis à jour en décembre 2020 :