En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 

Essai clinique du verdiperstat-BHV-3241de Biohaven

Essai clinique du verdiperstat-BHV-3241de Biohaven :

 

Depuis le mois d’avril, tous les volontaires

reçoivent le candidat-médicament

pour 48 semaines de test « en ouvert »

logo-Biohaven.JPGPendant 48 semaines, les 325 patients AMS, américains et européens, inclus au printemps 2020 dans l’essai clinique de Biohaven n’ont pas su s’ils recevaient la molécule ou le placebo. Ils ne le savent toujours pas, mais ils se sont vu proposer de recevoir avec certitude le verdiperstat-BHV-3241 pendant 48 autres semaines.

Après une 1ière période de test randomisé en double aveugle contrôlé par placebo, l’essai clinique de phase 3 est donc entré dans une 2ième étape qui se prolongera jusqu’au 1ier semestre 2022. Objectif de cet essai clinique : évaluer l'innocuité et l'efficacité du BHV 3241 sur l’évolution des symptômes de l’AMS.

 

Qu’est-ce que le candidat-médicament verdiperstat-BHV-3241 ? Comment agit-il ?
Une vidéo pour comprendre

Verdiperstat-BHV-3241 est un inhibiteur potentiel d’une enzyme, la myéloperoxydase (MPO), qui joue un rôle important dans les dommages causés aux cellules par les agrégats d’α-synucléine.

Le laboratoire américain Biohaven a produit une vidéo décrivant ces processus, l’évolution de la maladie et l’action espérée du BHV’3241.

Il a bien voulu, à la demande d’Aramise qui l’en remercie, sous-titrer en français ces images qui demandent certainement à être visionnées plusieurs fois, tant les mécanismes en jeu sont complexes

 
 

biohaven

Les 325 patients qui testent le médicament vivent aux Etats-Unis, en Allemagne, en Autriche, au Royaume-Uni ; 40 sont des français suivis par les Centres d’investigation clinique des services de neurologie de 5 CHU : les 2 sites du Centre de référence de l’AMS à Bordeaux et Toulouse, les CHU de Strasbourg (Pr Christine Tranchant), de Rennes (Dr Sophie Drapier) ainsi que la Timone à Marseille (Pr Alexandre Eusebio).

Verdiperstat a été agréé comme médicament orphelin par la Food & Drug Administration américaine et par l’Agence européenne du médicament, et a obtenu de la FDA  le label Fast Track pour l’AMS. Des désignations qui devraient faciliter et accélérer sa mise sur le marché si les essais sont probants. Il pourrait aussi être développé dans un certain nombre d'autres maladies associées au stress oxydatif, à l'inflammation et à la neuro-dégénérescence.

Il fait également l’objet depuis le mois d’août 2020 d’un essai clinique dans la SLA, sclérose latérale amyotrophique.

mise à jour : juin 2021