En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le système immunitaire est impliqué dans la maladie de Parkinson

Empêcher les cellules du système immunitaire de pénétrer dans le cerveau pourrait ralentir l’évolution de la maladie de Parkinson.
C’est ce que montrent les travaux de l’équipe de Stéphane Hunot (Chargé de recherche au CNRS) et Etienne Hirsch (Directeur de recherche au CNRS) de l’unité mixte Inserm-Université Pierre et Marie Curie UMR 975 parus dans la revue Journal of Clinical investigation.

Le système immunitaire

Recherche sur le Cerveau  "Dernières nouvelles"

Novembre 2008

Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS viennent d'identifier une nouvelle source de production de neurones dans le cerveau adulte. Leurs travaux, publiés dans le Journal of Neuroscience, apportent la preuve des capacités intrinsèques du cerveau à s'auto-réparer. Ils ouvrent ainsi des perspectives inattendues pour le développement de thérapies, notamment pour le traitement des pathologies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson ou la Chorée de Huntington.

 

logo_cnrs.jpg Site du CNRS

 

Article dans Sud-Ouest du 25 nov 2008

logo_sud_ouest

 


Des cellules souches embryonnaires de souris ont été transformées en cellules neuronales


Août 2008

Une équipe dirigée par Pierre Vanderhaeghen et Nicolas Gaspard (Université libre de Bruxelles), en collaboration avec le Dr. Afsaneh Gaillard (Université de Poitiers, CNRS), a réussi à mettre au point in vitro du cortex cérébral à partir de cellules souches embryonnaires de souris.

Puis les chercheurs ont greffé avec succès les cellules nerveuses corticales ainsi obtenues sur des souriceaux.

Selon Pierre Vanderhaeghen, "une telle ‘corticogenèse’ in vitro constitue un outil novateur pour la recherche pharmaceutique et médicale." Il considère que "pour la première fois, nous avons accès à une source illimitée et hautement fiable de neurones spécifiques du cortex, qui peuvent être utilisés pour modéliser les maladies neurologiques et tester de nouveaux médicaments".
Le Monde – 19/08/08


Visites

 128281 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Notre politique de protection des données
Site réalisé par l'Association AMS-ARAMISE ; rédaction : Catherine Mallevaës-Kergoat, mise en page : Jacques Vairon.
Remerciements à Reynald qui, après avoir assuré pendant plusieurs années la maintenance du 1ier site d’ARAMISE, nous a aidés à mettre en ligne sa version rénovée.