En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
bannerfans_4.png

Covid-19

En savoir plus...

CORONAVIRUS :
conseils et recommandations du Centre de référence de l’AMS

■ même sans kiné, faire des exercices à la maison pour se sentir mieux

Vingt à 30 minutes par jour d’activité physique, sans forcer, à son rythme pour se sentir bien ….

Christine Mohara, kinésithérapeute au Centre de référence de l’AMS à Toulouse, a préparé spécialement pour cette période de confinement une série d’exercices.
Tous les ETIREMENTS de cette fiche pourront être réalisés tous les jours.
Les exercices de MUSCULATION sont à pratiquer un jour sur deux.
Les exercices de RESPIRATION sont optionnels, à pratiquer selon vos envies….
Consulter ce document illustré


 

■ mieux supporter les contraintes psychologiques du confinement,

Alors que la maladie provoque déjà une sensibilité au stress et la nécessité d’adapter son quotidien aux symptômes, le contexte de confinement peut générer des stress supplémentaires.
Comment gérer ces émotions, organiser son quotidien, les relations avec les autres, les difficultés de concentration ou les troubles du sommeil ? ….

Des conseils apaisants proposés par Charlotte Scotto d'Apollonia, Psychologue clinicienne au Centre expert Parkinson du CHU Toulouse. Lire ce document


 

■ les recommandations des médecins, élaborées avec les centres-experts Parkinson

"Nous recommandons à toutes les personnes souffrant de maladie chronique (donc la maladie de Parkinson et les autres syndromes parkinsoniens comme l'AMS) ou en situation de handicap de rester à leur domicile" indique le Pr Meissner, responsable du Centre de référence à Bordeaux, "Nous encourageons très fortement les patients AMS à respecter cette recommandation.


      Les deux sites du Centre de référence de l’AMS continuent de prendre en charge leur filière de patients AMS en proposant des consultations par téléphone ou des téléconsultations. En cas d’urgence par rapport à l'AMS, nos patients peuvent bien entendu nous contacter pour une prise en charge adaptée.

      Par rapport à l’étude BHV-3241 qui devait démarrer en France en mars, les inclusions ont été suspendues. Ceci concerne également les centres dans d'autres pays et nous gardons donc l’espoir de pouvoir proposer aux patients français la participation à cet essai après la fin de la tempête »
      Consulter ces recommandations