bannerfans_4.png
 
 

Autres essais cliniques

En savoir plus...

Sur le site Clinical Trials (en anglais), retrouvez ces essais :

● Theravance Biopharma :

    ▪ SEQUOIA

    ▪ REDWOOD

Dops-AMS (Droxidopa)

Hypotension orthostatique : essais cliniques en cours

Les deux médicaments testés visent à diminuer l’hypotension orthostatique, cette chute brutale et importante de la pression artérielle qui se produit quand les malades se mettent debout, et qui entraîne des vertiges et parfois des syncopes.

 

► Theravance Biopharma : deux essais cliniques de phase 3 en cours

    Theravance, une société irlandaise également implantée aux USA mène actuellement deux études cliniques de l’Ampréloxétine, une molécule qui vise à augmenter la concentration de la noradrénaline. Ce neurotransmetteur joue un rôle important pour le tonus et, dans l’AMS, l'hypotension orthostatique est en partie liée à un manque de noradrénaline.

 

● L’étude de phase 3 SEQUOIA qui se termine teste auprès de 195 patients souffrant d’hypotension orthostatique les effets en termes de sécurité de l’administration sur 4 semaines du médicament. En France, les hôpitaux de Lille, Nîmes et Toulouse y participent.

 
● L’étude de phase 3 en cours, REDWOOD, concerne 258 patients qui seront traités pendant 22 semaines afin d’évaluer les bénéfices potentiels du médicament. En France, le CHU de Nîmes y participe.

 

15 septembre 2021 : Theravance annonce des premiers résultats décevants de l'étude SEQUOIA-ampreloxétine : Lire le communiqué

 

► DOPS-AMS (Droxidopa) : essai terminé, résultats attendus en 2021

    Une centaine de patients ont participé, jusqu’à fin 2019, à l’essai financé par le ministère de la Santé et piloté à Toulouse par le Pr Anne Pavy-Le Traon.Traon dont les résultats sont attendus fin 2021 ou début 2022.

 
    Le L-thréo DOPS ou Droxidopa est, à l’origine, un antiparkinsonien mis au point au Japon, qui a montré des effets sur l’hypotension orthostatique neurogène, celle qui est causée par des atteintes du système nerveux. En vente depuis plusieurs années au Japon et plus récemment aux Etats-Unis, le produit n’est pas commercialisé pour le moment en Europe.

 

    Les résultats de cet essai conditionneront l’éventuelle mise sur le marché de cette molécule. Au-delà de son action sur l’hypotension orthostatiques, seront également évalués les effets de la Droxidopa sur d’autres symptômes provoqués dans l’AMS par un défaut de noradrénaline comme la dépression et la fatigue.

 

mise à jour : septembre 2021