En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
bannerfans_4.png

Suivre les informations publiées par les laboratoires : Affiris

En savoir plus...

Résultats de l’essai clinique PD01A et PD03A
 

AFFiRiS :
une immunothérapie contre l’alphasynucléine

logo_Affiris.jpgAFFiRiS est un autre laboratoire privé partenaire du consortium européen SYMPATH sur l’AMS entre 2014 et 2017. Cette start-up allemande a développé une stratégie d’immunothérapie active avec des « vaccins » qui entrainent l’organisme à produire ses propres anticorps contre l’alphasynucléine.

Les essais précliniques et cliniques réalisés à Toulouse et Bordeaux ont montré l’efficacité du vaccin PD01 dans la maladie de Parkinson et dans l’AMS. Les résultats de ces travaux ont été récemment publiés (2020-06-18).

AFFiRiS, en recherche de financements, prépare un essai de phase 2 sur des patients atteints de la maladie de Parkinson à un stade précoce qui devrait débuter au second semestre 2020. Elle ne limite toutefois pas son champ d’action à la maladie de Parkinson : « les programmes d’AFFiRiS contre l’atrophie multisystématisée, la maladie à corps de Lewy et la chorée d’Huntington sont en cours de développement préclinique. » indique-t-elle dans son dernier communiqué.

■ 11 septembre 2020 : « The International Parkinson and Movement Disorer Society » (MDS) publie le compte-rendu par le Pr Wassilios Meissner de l’essai clinique des molécules d’AFFiRiS PD01A et PD03A

imageFB_Affiris.jpgIllustration de la page Facebook d’AFFiRiS qui se félicite de la publication de cet article. L’essai dont celui-ci rend compte a été réalisé par le consortium SYMPATH, financé par l’Union européenne pour une recherche sur l’AMS

Cet essai clinique de phase 1 a concerné 30 patients souffrant d’AMS, recrutés entre décembre 2014 et mars 2016 sur les 2 sites du Centre Français de Référence AMS des Hôpitaux Universitaires de Bordeaux et Toulouse. Ils ont été traités pendant un an.

L’article scientifique qui rend compte du détail de cette expérimentation (voir ci-contre, « en savoir plus ») est d’un abord difficile. Toutefois, l’introduction et la « Discussion » sont explicites quant aux espoirs que peut susciter cette méthode d’immunothérapie active.

■ 18 juin 2020 : la revue à comité de lecture « The Lancet Neurology » publie les résultats
positifs de l'essai de phase 1 d'AFFiRiS avec PD01A chez des patients atteints de la maladie de Parkinson

La vaccination répétée avec PD01A est sûre et bien tolérée sur une longue période. L'immunisation active avec PD01A a entraîné une réponse anticorps et un effet mémoire importants spécifiques à l’aSyn. Cette réponse était associée à une réduction substantielle de la protéine oligomérique aSyn. Les résultats représentent les données à long terme d'une première série d'études chez l'homme utilisant l'immunothérapie active spécifique (SAIT) AFFITOPE® PD01A
Lire le communiqué 2020-06-18

 

■ 3 mars 2020 : AFFiRiS dépose un brevet en Chine pour son traitement d’immunothrapie PD01
Le nouveau brevet décrit comment les composés AFFITOPE® d'AFFiRiS peuvent prévenir et/ou traiter les troubles neurodégénératifs caractérisés par une accumulation pathologique d'agrégats d'alphasynucléine, communément appelés synucléinopathies, comme la maladie de Parkinson, la maladie à corps de Lewy ainsi que l'atrophie multi-systématisée.
Lire le communiqué 2020-03-03

 

■ 27 janvier 2020 : AFFiRiS reçoit des recommandations de la Food and Drug Administration pour la préparation de l'étude de phase 2 de PD01.
La société confirme le lancement de cette étude avec des patients souffrant de la maladie de Parkinson à un stade précoce, aux États-Unis et en Europe, au cours du second semestre 2020.
Lire le communiqué 2020-01-27

 

■ 14 mai 2018 : AFFiRiS annonce des données à long terme encourageantes à partir d'une série d'études de l’utilisation d’AFFITOPE® PD01A ciblant l'alpha-synucléine oligomérique chez les patients atteints de la maladie de Parkinson au stade précoce
Lire le communiqué 2018-05-14

 

■ 3 mars 2018 : au cours du 6ème Congrès sur l'Atrophie multisystématisée à New York, le Pr Wassilios Meissner, investigateur principal de l'étude, a présenté les résultats d'un essai clinique de phase 1 utilisant AFFITOPES® PD01A et PD03A, confirmant l'innocuité et la tolérabilité pour les deux composés ainsi que la réponse immunitaire claire pour le PD01A contre le peptide lui-même et la protéine alphasynucléine chez les patients atteints d’AMS en phase précoce de la maladie.
Lire le communiqué 2018-03-03


Glossaire

Alpha-synucléine